Index des mots-clés

Le Bangladesh ratifie le Statut de Rome de la Cour pénale internationale

Publié le 24 mars 2010

[|Le Bangladesh ratifie le Statut de Rome de la Cour pénale internationale|]

[|ICC-CPI-20100324-PR508|]

Le 23 mars 2010, le gouvernement du Bangladesh a ratifié le Statut de Rome de la Cour pénale internationale. Le Statut entrera en vigueur pour le Bangladesh le 1er juin 2010, ce qui portera à 111 le nombre total d’États parties au Statut.

En réaction à cette ratification par le Bangladesh, le Président de la CPI, le juge Sang-Hyun Song, a souligné que « en ratifiant le Statut de Rome, le Bangladesh devient le premier Etat partie d’Asie du Sud. J’applaudis sa décision d’adhérer à l’engagement grandissant des Etats en vue de lutter contre l’impunité pour les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et le génocide ».

Post-scriptum

Pour toute information complémentaire :

Prière de contacter Mme Sonia Robla, chef de la Section de l’information et de la documentation, au n° de tél. : +31 (0)70 515 8089 ou au n° de portable +31 (0)6 46 44 87 26 ; ou à l’adresse électronique : sonia.robla@icc-cpi.int

  1. Accueil du site
  2. La Cour pénale internationale
  3. Actualités de la CPI
  4. Le Bangladesh ratifie le Statut de Rome de la Cour pénale internationale

À propos

72-76, bd de la Villette

75019 Paris
France

La Coalition française pour la Cour pénale internationale (CFCPI) regroupe 43 associations, ordres et syndicats professionnels représentatifs des sensibilités de la société civile aux divers aspects de la justice pénale internationale.

Abonnement à notre lettre d'informations


Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/alternc/c/cfcpi/plugins/auto/abomailmans_2_0/formulaires/abomailman.php on line 16

Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/alternc/c/cfcpi/plugins/auto/abomailmans_2_0/formulaires/abomailman.php on line 17
    • La newsletter de la CFCPI

Coalition française pour la Cour pénale internationale - CFCPI. Haut de page

Site réalisé avec Spip. Graphisme et développement : christophe le drean.